Danse contemporaine


La danse contemporaine est comme le monde contemporain dans lequel elle s’inscrit : ouverte aux cultures, aux expressions, aux connaissances les plus variées. Riche de nombreuses influences, à la recherche du naturel et de l’émotion, elle s’attache aussi à combiner les arts entre eux.

Son apprentissage se base sur une préparation solide du corps, intégrant les fondamentaux de la danse : schéma corporel, coordination, endurance, tonicité et souplesse. Le travail technique est hérité de la danse classique mais aussi de pédagogues de la danse plus récents comme Graham, Cunnigham ou Alexander.

 

D’autres compétences sont développées en parallèle telles que la musicalité, l’orientation dans l’espace, la sociabilité, l’écout

Mais la danse contemporaine, de par son passé commun avec la danse expressionniste, fait avant tout la part belle à la créativité, à l’expression personnelle et à l’improvisation.  La pratique de  «  l’atelier » de recherche, espace de création individuelle et collective, avec une implication dans la chorégraphie, est dans son ADN.

La danse contemporaine est plurielle, multiple, protéiforme. Elle évolue au gré des rencontres et des expériences qui l’enrichissent.

Dans le cadre d’un cursus complet de formation du danseur, il est vivement conseillé de pratiquer d’autres types de danses afin d’élaborer un langage artistique personnel.

Professeur :
Sophie Rabl